L’argent, une affaire de famille

Quand je me trouve dans une file d’attente ou à un événement public, je suis toujours surprise d’entendre les gens parler ouvertement de leurs escapades amoureuses, de problèmes de santé très personnels ou de questions familiales privées. Mais avez-vous remarqué qu’ils discutent rarement de leurs finances dans ces situations, si ce n’est pour mentionner un achat récent, comme un vêtement, un article pour la maison ou une voiture? Pourquoi croyez-vous qu’il en soit ainsi?

En fait, des études montrent que nous ne parlons pas d’argent même dans l’intimité de nos foyers avec les personnes les plus touchées par nos décisions financières : conjoints, enfants et parents. Et, évidemment, nous évitons à tout prix les conversations sur l’argent avec nos pairs et collègues de travail.

Dans un monde où l’argent est omniprésent, je pense que nous ne rendons pas service à nos familles quand nous évitons les discussions sur l’argent. Je crois qu’il est temps que nous commencions à en parler – et pourquoi ne pas lancer la conversation à la maison? Après tout, l’argent est une affaire de famille.

Nous devons prendre de grosses décisions financières à presque toutes les étapes de notre vie.

  • Ai-je assez d’argent pour payer l’épicerie de la semaine ou les factures du mois?
  • J’aimerais avoir un chien – combien ça coûte? Combien pour les frais de vétérinaire et la nourriture? Que se passe-t-il si mon chien tombe gravement malade ou est blessé?
  • Ai-je besoin d’une voiture? Quel genre? Que puis-je me permettre?
  • Je songe à poursuivre des études postsecondaires – combien coûte l’obtention d’un diplôme et combien me faudra-t-il pour vivre à l’extérieur de la province?
  • Je me marie bientôt – nous attendons un enfant. Combien tout cela coûtera-t-il?
  • Ai-je besoin d’une assurance vie?
  • Qu’en est-il des vacances, d’une maison, de la retraite?

Ce ne sont là que quelques-unes des grandes questions. Et nous n’avons pas encore parlé des petites décisions financières que nous prenons chaque jour, à commencer par la recherche d’un tarif de transport et le maximum que vous voulez payer pour votre café du matin.

Dans un blogue antérieur, j’ai parlé de la façon de faire participer vos enfants à l’apprentissage des questions d’argent. Le processus n’est pas bien différent quand il s’agit de discuter de concepts financiers plus complexes avec vos enfants plus âgés ou des adultes – il suffit de commencer par quelque chose de petit et de bâtir à partir de cela.

Servez-vous d’un achat important que vous planifiez comme point de départ d’une conversation plus large sur la prise de décisions éclairées. Vous voulez parler de la retraite avec vos parents? Abordez le sujet en expliquant que vous êtes en train de remplir le document Mon dossier de renseignements personnels.  Vous ne savez pas comment aborder les questions d’argent avec votre conjoint? Préparez une théière ou ouvrez une bouteille de vin et prenez une heure ou deux pour discuter de vos objectifs à long terme et de la façon dont vous les planifiez.

Une bonne conversation sur l’argent ne doit pas être gênante ni embarrassante – la confiance et la transparence contribuent grandement à faire avancer le dialogue.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *