Les couples et l’argent : des leçons à tirer de l’allée du papier hygiénique

Comme spécialiste en marketing, je fais mien le truisme selon lequel il y a « deux types de personnes dans le monde » : par exemple, il y a celles qui « investissent » dans une marque de papier hygiénique haut de gamme et celles qui préfèrent économiser sur cette chose indispensable en achetant des marques bon marché.

Maintenant, suivez-moi – avec ces deux types de personnes – dans le monde des finances personnelles. À l’occasion de la Saint-Valentin, je vais faire le lien entre mon mariage, qui dure depuis treize ans, et les finances personnelles, qui en sont l’une des caractéristiques principales.

Commençons par une chose précise que je sais sur l’argent : quoi qu’en disent les experts, les conseillers et les banquiers de Bay Street, l’argent n’est pas quelque chose de rationnel en finances personnelles. Les attitudes et les émotions y jouent un rôle majeur.

Il y a quelques années, j’ai constaté que les attitudes à l’égard de l’argent et des finances personnelles s’apparentaient plutôt à la façon dont nous valorisons nos relations familiales et à ce que nous ressentons à l’idée de célébrer des anniversaires, par exemple. Comme le dirait ma grand-mère, cela est inscrit jusque dans notre moelle. C’est pourquoi l’argent peut être un sujet brûlant dans les couples.

S’il est vrai que les contraires s’attirent, vous pourriez taper cette phrase dans Google et une photo de mon partenaire et moi pourrait s’afficher. Et nous incarnons parfaitement les types « papier hygiénique ». Pour moi, ce n’est pas un luxe qu’on devrait se permettre; je préfère économiser mes sous. Pour lui, le confort immédiat est une priorité.

En ce qui concerne les finances, cette situation reflète parfaitement nos personnalités « argent ». J’aime épargner pour m’offrir quelque chose de plus important plus tard; lui, il privilégie les expériences personnelles à court terme. Comme vous pouvez l’imaginer, ces points de vue opposés déclenchent des conversations animées sur les questions financières.

Qu’est-ce que cela signifie pour un blogue sur les couples et les finances?

Les experts en finances parlent en termes généraux, mais vous, vous devez vous concentrer sur ce qui vous convient : quand faire une folie, quand se retenir; jusqu’où planifier, combien de crédit utiliser, etc. Pour moi, la définition de la meilleure façon d’investir, d’épargner, de dépenser et de profiter de la liberté financière dont on dispose ne doit pas être gravée dans le marbre. La vie change, les situations changent, vous changez. Soyez prêts à vous en accommoder.

Vous vous demandez peut-être quel type de papier hygiénique nous utilisons à la maison. C’est le type de qualité supérieure. Finalement, j’ai conclu que ce n’était pas si important pour moi, mais que c’est – pour des raisons que je n’apprécie pas encore pleinement – vraiment important pour lui. Le compromis? Je cherche sans relâche les rabais!

Les finances personnelles sont étroitement liées à presque toutes les décisions que nous prenons dans notre vie et elles sont chargées de nos propres valeurs. Au moment où vous vous apprêtez à faire des choix sur votre auto-indulgence à la Saint-Valentin ou, de manière plus prudente, à investir dans votre REER pour votre avenir, je voudrais simplement souligner qu’il y a toujours des choses à apprendre sur son soi financier.

Autant l’argent peut sembler une question de noir et blanc, surtout pour un couple, autant il s’agit parfois de simplement se laisser aller pour profiter de la vie que l’on partage. Qui sait, peut-être qu’en cours de route, votre couple grandira un peu et trouvera un meilleur équilibre financier grâce à cela.

 

Christine Saunders est consultante en marketing auprès d’organismes de services, conseillère stratégique auprès de cadres et de dirigeants en marketing, entrepreneure et agricultrice amateur. Avant de fonder sa société de stratégie marketing, Halmyre, en 2014, Christine était propriétaire d’une agence traditionnelle de marketing et de communication intégrée, spécialisée dans les services financiers, les services publics et les organismes à but non lucratif. Elle a fait des études en politique, en éthique et en philosophie et elle est fière d’être originaire des Maritimes bien qu’elle vive aujourd’hui dans le Haut-Canada.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *