L’essentiel des finances

L’essentiel de vos finances personnelles

Valeurs

Si vous valorisez la liberté et la spontanéité, il se peut que vous soyez porté à dépenser souvent.

En savoir plus

Budget

Certains deviennent stressés lorsqu’ils n’épargnent pas assez ou qu’ils dépensent à outrance.

En savoir plus

Objectifs

La définition d’objectifs, que ceux-ci soient à court ou à long terme, vous aidera à maintenir vos finances sur la bonne voie.

En savoir plus

Communauté

Bon nombre de ces organismes locaux et à but non lucratif affichent des valeurs communes et offrent des ressources et des outils à peu de frais ou gratuitement.

En savoir plus

Pour la plupart des gens, la richesse est relative. Par exemple, si nous nous comparons aux habitants de nombreux pays, nous, les Canadiens, sommes tous « riches », mais par rapport aux « choses que possèdent nos voisins », peut-être ne le sommes-nous pas. Pour d’autres, être riche c’est avoir suffisamment de ressources pour répondre à ses besoins et à ses désirs aujourd’hui et demain – la richesse, c’est la tranquillité d’esprit.

La voie vers la richesse peut être compliquée, mais elle commence par la compréhension de votre relation avec l’argent. L’objectif consiste à lier vos valeurs à la prise de décisions financières. Cela vous permettra d’accumuler, d’augmenter, de conserver et de léguer votre richesse. Ainsi, votre richesse – quelle qu’elle soit – sera bâtie sur des fondations qui représentent ce qui est le plus important pour vous dans la vie.

Lisez l’histoire d’Amanda qui explique comment ses parents l’ont aidée à connaître la valeur réelle de l’argent.

Au début de leur relation, mes parents ont vécu dans des appartements de Logement Manitoba ou de petits logements de location. Je n’ai jamais su combien d’argent ils gagnaient, mais notre style de vie me disait bien que c’était beaucoup moins que les parents de mes amis. Ils étaient très stricts avec l’argent et ne m’autorisaient jamais à aller au cinéma ou au centre commercial juste par plaisir. Je me suis donc retrouvée souvent à la maison, triste et amère de ne pas avoir le même style de vie que mes amis. Par ailleurs, j’ai un souvenir très positif de mes parents lorsqu’ils ont acheté leur première maison – ils pleuraient littéralement de joie!

Après l’école secondaire, j’ai voulu fréquenter l’université, mais j’étais attirée par l’idée d’avoir un emploi à temps plein et d’économiser pour mon premier appartement. Aujourd’hui, je suis autonome, entièrement indépendante, et je fais tout ce que je peux pour économiser le montant d’un acompte pour l’achat d’une maison. Sur chaque chèque de paie, je dépose 200 $ dans un compte d’épargne libre d’impôt à intérêt élevé et 100 $ pour mes cours du soir à l’université. Je prends l’autobus, je n’achète que des vêtements en solde, j’utilise des coupons-rabais et j’achète des articles d’épicerie sans nom.

Amanda se concentre aujourd’hui sur l’épargne et la planification de son avenir plutôt que sur une gratification instantanée.