Redonner à nos aînés

Redonner – à toutes ces personnes âgées fantastiques qui ont fait une différence dans nos vies

J’ai eu le très grand bonheur de voir trois de mes quatre grands-parents vivre bien au-delà de 90 ans, et, de fait, une de mes grands-mères est morte à 102 ans. En grandissant, j’ai bénéficié de leur expérience, de leur sagesse et de leur intérêt pour me guider.

Aujourd’hui, j’observe mes parents dans leur rôle de grands-parents et je m’émerveille du lien qu’ils ont avec leurs petits-enfants. Ma mère partage constamment avec eux son amour de la nature, son attitude écologique et son savoir-faire culinaire. Mon père a transmis ses beaux talents de menuisier, ses compétences en entretien automobile et son sens de l’humour déjanté. Et même si leurs petits-enfants sont maintenant de jeunes adultes, ils sont toujours étroitement en contact par des messages textes, des appels téléphoniques, des dîners de famille et des visites occasionnelles et impromptues.

Voyant mes parents vieillir, je me demande, avec tout ce qu’ils ont fait pour moi, ce que je peux faire pour leur rendre la pareille. Comme novembre est le Mois de la littératie financière, je voudrais vous faire part de façons de soutenir les personnes âgées importantes dans notre vie, sous l’angle de la littératie financière.

Tout d’abord, je veux que vous sachiez qu’il est légitime de parler d’argent et de finances avec ses proches. Il peut y avoir un certain malaise au début, mais ne vous laissez pas décourager. Faites preuve de respect et d’attention dans la conversation.

Parler d’argent :

  • aide la personne âgée à rester maître de la manière dont elle veut vivre sa retraite;
  • réduit le risque qu’elle soit victime d’exploitation financière;
  • contribue à faire en sorte que ses souhaits financiers soient respectés.

Vous vous demandez probablement de quels genres de questions financières vous pouvez discuter avec une personne âgée. Voici quelques idées.

  1. Demandez-lui si elle a fait un testament, donné une procuration et fait part de directives en matière de soins de santé. Si ce n’est pas le cas, aidez-la à trouver un avocat compétent spécialisé en planification successorale.
  2. Souhaite-t-elle nommer une personne de confiance pour ses comptes d’investissement? Si oui, il est très important de le faire et de transmettre son nom aux professionnels financiers qui s’occupent de ses placements.
  3. Si quelque chose de fâcheux devait lui arriver, un membre de la famille ou un ami aurait-il accès à des renseignements essentiels tels que les comptes bancaires, les factures ménagères, les polices d’assurance ou les comptes d’investissement? Vous pouvez télécharger le document Mon dossier de renseignements personnels ou en demander un exemplaire papier pour l’aider à réunir ces renseignements détaillés en un seul endroit et à les garder en lieu sûr.

Joignez-vous à moi pour célébrer tout ce que nos parents, grands-parents (toute personne âgée dans notre vie) et amis spéciaux ont fait pour nous au fil des ans. Participez au Mois de la littératie financière en parlant d’argent avec votre famille #discussionsfamiliales.

 

– Ainsley Cunningham
Créatrice et coordonnatrice de projet, FinancesAvisées Manitoba
Directrice, Éducation et communications, Office des services financiers du Manitoba

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *